La chaleur et le chien

Dernière mise à jour : 8 mars


La chaleur et le chien

Le chien a, tout comme nous, la possibilité de réguler sa température corporelle. Mais il le fait différemment.


La respiration :


Le chien se sert de sa respiration pour réduire sa température corporelle. Elle s’accélère pour augmenter l’arrivée d'air frais. Le chien est haletant. Des respirations courtes et rapides.

Les chiens ne suent que très peu, ils n'ont des glandes sudoripares que sur les coussinets.

Vous aurez, peut être, déjà remarqué des traces de pattes liées à la transpiration sur le carrelage de la salle d'attente de votre vétérinaire. Il ne fait pas forcement chaud mais il y à du stress.

La température normale d'un chien est située entre 38° et 39 °. On prend 38,5° comme moyenne. Pour s'en souvenir, c'est 1° de plus que l'humain.


Le pelage :


Il a un rôle essentiel.

La première idée qui pourrait nous venir serait de tondre l'animal avant l'été afin de lui enlever une "couverture" pour qu'il ait moins chaud. C'est une erreur. Une grosse erreur même puisque le pelage du chien joue un rôle d'isolant, été comme hiver. Il protège la peau et le corps du chien de la température extérieure.

Le mieux, est de brosser le chien afin d'enlever les poils qui n'ont plus d'utilité et laisser la peau respirer en permettant à l'air de passer et se renouveler.

Voici une photo qui montre bien la différence de température entre un endroit du chien tondu et l'autre non. En tondant le chien, nous désorganisons le travail du pelage.


La chaleur pelage tondre

Capture d'écran d'une publication Facebook



Coup de chaleur :


Un coup de chaleur grave peut être mortel. Le chien n'arrive plus à faire descendre sa température corporelle.

Nous remarquerons : un halètement très important, une température supérieure à 40,5° C, Il y a possibilité de déshydratation, truffe chaude.

Peuvent s'en suivre un manque d’appétit, de l'apathie, voir des diarrhées et/ou vomissements. Le chien peut perdre connaissance.

Comme nous le voyons, il ne faut pas prendre la chaleur à la légère.

De plus, le soleil peut, comme pour l'humain, causer de graves maladies (cancers).



Comment protéger son chien de la chaleur ?


  • S'assurer, à l’extérieur, de la présence de zones d'ombres.


  • Promener son chien très tôt et très tard pour profiter de températures plus basses.


  • Éviter de laisser le chien en plein soleil. Si il faut, malgré qu'il semble apprécier sa sieste au milieu du jardin, lui demander de rentrer.


  • Laisser le chien s'installer ou il le souhaite dans la maison. Il ira probablement à l'endroit le plus frais comme le carrelage.


  • S'assurer qu'il ait de l'eau fraiche à disposition. Voir même multiplier les gamelles d'eau à différents endroits. Changer l'eau régulièrement.


  • Ne pas avoir d'activité physique pendant les fortes chaleurs.


  • Même si il fait moins chaud au départ de la balade, prendre de l'eau fraiche et une gamelle.

Attention avec les contenants ayant le bol associé : le contenant doit permettre au chien de boire correctement. Il doit donc être grand, bien plus grand que le museau du chien.


  • La baignade ne se fait qu'à l'initiative du chien. Si il le veut, il ira. Nous n'invitons pas un chien à nous rejoindre dans l'eau afin de lui laisser le choix. En période de forte chaleur, c'est d'autant plus important.


  • Attention à la voiture. Je ne parlerai pas de laisser son chien dans la voiture, même avec une fenêtre entre ouverte. C'est très dangereux. Si l'on roule, il faut surveiller quand même. La voiture est un vrai four.




Si je soupçonne un coup de chaleur :


Placer le chien dans un endroit frais et aéré.

Ne pas l'asperger d'eau pour éviter un choc thermique. Préférer lui mettre une serviette humide, ou comme couchage ou sur le dos pour faire baisser sa température.

Si le chien vous semble apathique, que sa respiration est intense et qu'il ne semble pas se remettre, il ne faut pas attendre et consulter votre vétérinaire. Au moindre doute, il faut consulter afin d’éviter des complications.



Les chiens ne sont pas égaux face à la chaleur :



chaleur et brachycephales

Nous devons faire encore plus attention aux chiots et jeunes chiens ainsi qu'aux plus âgés.

Les chiens au nez plat (brachycéphales) sont à surveiller particulièrement en raison de leurs difficultés respiratoires, quelque soit la météo.


La chaleur est vraiment à prendre en compte. Un éducateur canin ne vous proposera jamais une séance en plein soleil en plein été. Encore moins avec un chiot. Tout comme pour la balade, les séances sont très tôt ou très tard. A l'ombre obligatoirement.

Nos régions ne sont pas égales sur ce sujet, tout est question de prendre en compte cet élément météo et de faire ce qui nous semble logique pour protéger notre ami.









Stéphane.