Profiter du permis de chiot

Dernière mise à jour : 23 févr.


éducation du chiot

Dans l'éducation du chiot nous allons profiter d'une période que l'on peut appeler le "aller vers". Une période d'attraction, d'envie et de besoins de découvertes et d'apprentissages. Je ne parle pas du assis, couché, au pied mais plutôt du "oula ça c'est haut, ça, ça pique, attention à ça, ce bruit là ça va, une voiture ça fait ça... bref au moins voir une fois, découvrir ce qu'il se passe dans la vie en général. Cette envie nous facilite les choses, contrairement à la période d'aversion, ou le jeune chien, sensé être adulte et autonome, n'aura plus le droit à l'erreur et va donc se méfier de ce qu'il ne connait pas. Bien sur, ces découvertes sont à aménager d'une certaine façon puisque l'on va laisser le chiot faire son chemin tranquillement et seul (on ne pollue pas sa réflexion).

Et puis il y à les congénères. Les chiens équilibrés, avec des comportements de chiens, qui vont aider le chiot à grandir. Il aura le droit à l'erreur. Il a un permis de chiot !

Mais ça ne va pas durer, bientôt, il sera adulte (5-6 mois) et perdra son permis. Il deviendra également un adulte dans ses comportements et hormonalement parlant. Son permis est annulé, il doit se comporter en adulte et va être considéré comme tel. Les erreurs seront alors sanctionnées comme pour un adulte.


Stéphane / Nos chiens & nous.