Noël & le chien

Dernière mise à jour : 27 déc. 2021


éducation du chiot caen

Noël est synonyme de fêtes et de repas de famille pour beaucoup de gens. Nous allons donc parler du chiot qui vit ces moments sans comprendre le pourquoi et probablement pour la première fois. Il y à juste pour lui, plus de monde, plus de bruits, plus d'agitation, plus de bouleversements par rapport au quotidien.


Il doit absolument bien le vivre et c'est à nous de le gérer et de ne pas nous emporter dans des démonstrations trop fortes que le chien ne comprendra pas. Dans notre "euphorie" ou "joie", nous risquons même de ne plus regarder notre chien, dans le sens voir comment il vit les choses.



Vous êtes dans une phase cruciale de l'évolution de votre chiot. Pas question que nos invités nous mettent, sans le faire exprès, des clous dans le pied. Nous allons donc essayer de transformer ce moment en apprentissage (au mieux).


- Première étape : fatiguez votre chiot. Une balade (la vraie balade, pas la laisse), un copain chien calme, un environnement inconnu, faire au mieux.


- demander à nos invités d'être nos complices. Une aide dans l'éducation de notre chiot. En général les gens comprennent. Expliquez leur tout ce que nous avons vu en séance sur les comportements à avoir avec notre chiot à la maison. Pour celles et ceux avec qui nous n'avons pas fait de séances, je vous parlerai du point le plus important : les risques d'encouragement dans "l'excitation à l'humain". Le chiot aura un câlin uniquement quand il sera posé et calme. Vos invités éviterons de papouiller le chien 3 secondes en passant à côté de lui. 10 invités et le chiot serait stimulé X10. Nous le laisserons calme et posé malgré l'agitation ambiante, sans le réveiller toutes les 5 minutes. Cela va être difficile pour les enfants face à cette bouille trop mignonne !


éducation du chiot caen

- Mettez lui à disposition une pièce au calme. L'idéal est qu'il puisse voir mais pas accéder à tous ces humains qui bougent tout le temps (barrière bébé). Si voir le stimule encore trop, bouchez la vue. Il se pourrait qu'il s'extraie de lui même au calme, auquel cas, pas besoin de fermer la barrière.

Cette barrière peut aussi canaliser les humains pour qu'ils le laissent tranquille.

Il ne faut pas par contre qu'il ne soit pas présent du tout. Il fait partie de la famille, il doit vivre ces moments là. Mais c'est un chiot, il doit dormir. Beaucoup. L'extraire peut l'aider à se poser si vous voyez qu'il n'y arrive pas seul.

Cela peut nous aider au moment du déballage de cadeaux. Un moment hyper stimulant pour le chien. Des enfants au sol et des objets partout, le chiot ira, c'est normal.


La nourriture : 10 invités, 10 chances de plus de trouver le maillon faible, la faille qui va donner un morceau de nourriture. Le chiot tentera, c'est tout à fait naturel et normal. On explique a ses invités que le chiot n'est pas à une fête de noël, il est en train d'apprendre comment se passe la vie. Donc on ne lui donne pas à manger (différence entre un chien adulte construit et le chiot en apprentissage). On ne lui demande pas non plus "panier" ! Laissez le se poser seul, ou il veut et dans la position qu'il veut. Il apprendra à gérer sa frustration et son ennui. Laissez lui la chance de pouvoir faire son choix.


Comment l'aider : il est fatigué de sa balade, des émotions à l'arrivée de plein de monde... Et bien nous lui donnerons à manger avant le débarquement, au calme (on oublie ces histoires que le chien doit manger après nous. Ce n'est pas le sujet ici, sachez juste que c'est faux). Il est fatigué, repus, c'est plus facile de renoncer. Si besoin, préparez un Kong par exemple avec des friandises et de la patte à tartiner et donnez le lui pour qu'il s'occupe seul malgré tout ce monde autour.


Petit rappel :


- Attention au chocolat. On ne laisse rien trainer.


- L'alcool : en plus de faire attention que le chien n'en boive pas, il faut aussi penser que certains comportements de personnes alcoolisées peuvent mettre très mal à l'aise le chien.


- Le bruit extreme (musique à fond par exemple), les cris, les mouvements brusques : mes pensées vont d'abord aux individus les plus timides et sensibles. Faites très attention à cela car l'évènement peut être marqué. C'est à dire que le chiot va mal le vivre et va surtout enregistrer cet inconfort. Pour revenir en arrière c'est un gros travail.


Donc dans l'idéal : fatigué, repus, occupé et des humains bienveillants, calmes et qui savent laisser le chiot tranquille.



Dernier point si vous pouvez l'éviter :


éducation canine caen

Si votre chien l'accepte de votre part (mais ce n'est pas naturel pour lui), ce sera sans aucun doute délicat venant d'un inconnu. On n'enlace pas le chien. Ce n'est pas parce que le chien ne dit rien qu'il apprécie. Il communiquera pour le dire mais le voir et le comprendre nécessite un peu de formation

pour nos invités, et ils ne sont pas là pour ça.



éducation canine caen


Préférez ceci qui respecte mieux les codes du chien.






J'espère que ces informations vous aiderons :)

Bonne fêtes de fin d'année à toutes et à tous !

Stéphane