Chiens de gros gabarit (chiens de grande taille) : nos priorités

Dernière mise à jour : 20 févr.


Un gros gabarit dépend aussi de l'idée que l'on se fait du "gros" chien.

Nous parlerons ici, non pas du gabarit comme critère de choix d'un chiot mais de ce que nous devons prioriser une fois un chiot de futur gros gabarit, arrivé à la maison.

Pour certains points, cela pourrait aussi être valable aussi pour des chiens moins grands mais d'une puissance, d'une densité physique et d'une énergie importantes (braque, boxer).


1) Son développement


Valable pour toutes les races mais particulièrement pour celles de grandes tailles, il faudra faire attention à sa croissance, le laisser se développer physiquement sans traumatismes, chocs. Nous ferons attention aux sols glissants, aux efforts répétés comme monter et descendre les escaliers, les sauts pour monter dans la voiture ou autre, et en descendre. Très vite plus compliqué car le petit va prendre du poids rapidement et devenir de plus en plus lourd à porter.

La stabilité du chiot est dans les premiers temps un effort pour lui. Nous allons le ménager.

Attention aux montées en excitation, aux courses poursuites, qui ne seront pas folles dans un premier temps mais le chiot devra pouvoir s'arrêter tranquillement si il courre, sans un chien qui lui fonce dessus ou par une chute due a son manque de musculature et d'agilité.


2) Son éducation :


On évitera encore plus que pour les autres chiens le fameux, ancestral et satané "assis", le petit n'ayant pas les muscles suffisamment développés et ses articulations devront assumer cet effort.


On évitera également le "donner la patte". Une stratégie supplémentaire apprise au chien qu'il enregistre facilement car cela lui permet d'obtenir quelque chose. Mais attention, le chiot va enregistrer et un bon coup de patte d'un grand bouvier suisse sur un enfant et ça fait mal.


Si ils sont en général plus patauds, plus calmes, les gros chiens (cela dépend de chaque individu) peuvent aussi avoir des montées en excitation. Nous veillerons à ce qu'il garde ses autocontrôles (valable pour tous les chiens mais encore plus pour les puissants) pour que quand mamie arrive par exemple, il ne la bouscule.

Nous veillerons également à une bonne gestion de l'excitation en présence d'enfants, qui subiront son inertie et risqueront d'être blessés (attention, gérer l'excitation n'est pas synonyme de "contrôle" ou d'ordre. Le chien doit apprendre à le faire seul).


On ne lui apprendra pas a sauter sur nous pour mettre ses pattes sur nos épaules. Cela nuirait à son squelette et ses articulations et on ne peut se permettre qu'un gros chien saute sur les gens (donc en période d'éducation, on ne saute sur personne, même pas nous).

Tout ceci est prioritaire.

Si ce sont des choses que vous aimez faire avec votre chien, attendez bien que son développement soit terminé et qu'il soit adule et équilibré. Gros ou pas, la période "chiot" est LA période la plus importante pour l'éducation. Certains points sont gage de sécurité.



Tout ceci, et ceux qui ont déjà eu des vieux chiens me comprendront, car il nous faut ménager le petit pour essayer de limiter les problèmes de santé au cours de sa vie mais surtout lorsqu'il prendra de l'âge.



A bientôt :)

Stéphane / Nos chiens & nous